Le saviez-vous ?

Pour apprendre et pratiquer une langue étrangère, il faut un savant mélange de lexique et de syntaxe (of course !), de besoin et de motivation, et, parfois même, de libération.
Saviez-vous que ce n’est qu’à partir de 1986, avec Horwitz et al, que le phénomène d’anxiété langagière a été révélé ?
De quoi je vous parle ? De cette appréhension « ressentie lorsqu’une situation nécessite l’utilisation d’une langue que l’individu ne maitrise pas parfaitement » (Gardner et MacIntyre).
Très répandue, cette crainte influe dans tous les cas sur les performances. Elle est d’autant plus déconcertante qu’elle n’affecte pas seulement les anxieux puisqu’elle est spécifique au processus d’apprentissage.

Voilà ce qui peut arriver à tous les stades de l’acquisition d’une langue étrangère :

la peur de communiquer en langues étrangères

Un grand merci à Sabine pour cette infographie.

Pour en savoir plus sur World of Kensa :
Site internet: www.world-of-kensa.de
Facebook : @World.of.Kensa.muenchen
Instagram: World_of_Kensa’

Lorem Phasellus dapibus ut felis accumsan ipsum

Pin It on Pinterest

Shares